RetourPrécédent

Circuit 8

Belledonne

Randonnée du Lac Blanc

Massif

Belledonne.

Commune

St-Mury Monteymond, Ste-Agnès.

Lieu de départ

Parking de la Souille.

Durée

5h à 6h.

Niveau de difficulté

Intermédiaire.

Altitude minimale

1358 mètres.

Altitude maximale

2200 mètres.

Dénivelées positives et négatives

+ 850 mètres et - 8500 mètres.

Équipement

Sac à dos avec pique-nique, chaussures de randonnée, vêtements chauds, jumelle.

Description de la randonnée

La randonnée commence par la traversée de la forêt de l’étage montagnard avec ses conifères, sapins et épicéas principalement. On rejoint ensuite le cirque du Pleynet avec ses nombreuses cascades.

On quitte la forêt pour atteindre le secteur pré-alpin du habert du Mousset. Il faudra encore franchir le verrou situé en aval du lac blanc pour arriver dans ce lieu magnifique faisant face au sommet du Grand Pic de Belledonne avec ses 2977 mètres.

Combien de temps encore pourra t-on observer le glacier de Freydane ? Celui-ci est en sursis et son recul important permet désormais de franchir le col de Freydane sans crampons durant l’été.

Faune observée

Mammifères :

Chamois, marmottes.

Oiseaux :

Chocards, casse noix moucheté.

Flore observée

Rhododendrons.

Vestiges historiques

-

Belledonne ?

D'après P.-L. Rousset, Belledonne aurait une origine préceltique associée aux racines bel, bal, bol signifiant « hauteur », « rocher », « belvédère » avec l'ajout plus tardif de la finale done. C'est l'arrivée du latin bellus qui aurait induit un glissement de sens en faisant perdre la signification première de « rocher élevé » au profit du qualificatif de « beauté ». Il aurait alors fallu expliquer ce qui était « beau », on décida un rapprochement imagé avec donna, la « mère ». Ainsi la ressemblance du Grand Pic à une femme ayant à ses côtés un enfant est très souvent évoquée.

Raymond Joffre accrédite cette hypothèse de bella donna, « la belle dame », que les émigrants italiens auraient initiée.

Autre hypothèse trouvant racine dans la langue gauloise : belo signifie « puissant », « imposant » et dunon désigne soit un lieu fortifié, soit une muraille pouvant constituer un obstacle difficile à vaincre. Le nom Belledonne serait alors issu de belodunon, datant de 2500 ans au moins, dont le sens se serait perdu au fur et à mesure que d'autres langues s'imposèrent.