SuivantRetourPrécédent

Circuit 4

Randonnée des Mares Secrètes

Massif

Fontainebleau, partie sud-ouest.

Commune

Fontainebleau.

Lieu de départ

Parking du chemin de la Sambine.

Durée

4h.

Niveau de difficulté

Facile.

Altitude minimale

87 mètres.

Altitude maximale

127 mètres.

Dénivelées positives et négatives

+ 100 mètres.

Équipement

Chaussure adaptée pour la randonnée.

Description de la randonnée

Cette randonnée vous emmène à la découverte des mares de Fontainebleau. Un écosystème riche en surprises, avec le coassement des grenouilles, la présence des tritons marbrés, les traces de sangliers venus se souiller dans la boue pour se débarrasser des parasites.

Ce circuit rejoint ensuite une partie du célèbre sentier des 25 bosses des Trois Pignons à la Grande Montagne. Possibilité pour les motivés de rajouter le rocher Cailleau, le rocher de la cathédrale et du Potala.

Il faudra retrouver le rocher de la Tortue avec sa forme unique, traverser le désert de bruyère de la vallée chaude jusqu’aux mares aux couleuvreux.

Faune observée

Cerf, chevreuil.

Flore observée

Chêne pubescent ou chêne blanc, céphalanthère rose (orchidée), bruyère commune (callune), bruyère cendrée.

Vestiges historiques

Art rupestre des Couleuvreux.

Chêne pubescent ?

Appelé aussi chêne blanc, ce petit arbre que l'on trouve dans les régions méditerranéennes est assez indiférent à la nature des sols. Il est parfaitement adapté aux faibles précitations, de l'ordre de 400 millimètres par an.

Mare de platière ?

Mare dite oligotrophe, leur milieu est pauvre en subsantance nutritive et en éléments organiques mais riche en oxygène. Comme leur nom l'indique, elle repose sur des platières de grès.

C'est dans ce type de mare qu'évolue la minicrevette Tanymastix stagnalis.

Minicrevette Tanymastix stagnalis ?

Tanymastix stagnalis est un crustacé confiné aux flaques d’eau temporaires. Ses œufs supportent le gel et la sécheresse. On ne trouve cette crevette en France qu’en Camargue et à Fontainebleau.