SuivantRetourPrécédent

Circuit 5

Randonnée du désert du Cul du Chien

Massif

Fontainebleau, partie sud-ouest.

Commune

Noisy-sur-École.

Lieu de départ

Parking de Noisy sur la D16.

Durée

7h.

Niveau de difficulté

Confirmé.

Altitude minimale

70 mètres.

Altitude maximale

130 mètres.

Dénivelées positives et négatives

+ 380 mètres et – 380 mètres.

Équipement

Chaussure adaptée pour la randonnée.

Description de la randonnée

Avec près de 400 mètres de dénivelées positives, la randonnée du désert du Cul du Chien est un circuit idéal pour les adeptes des courses en montagne ou désirant se préparer avant de randonner dans ce milieu.

La première partie du parcours est composée de 7 bosses avec des dénivelées dépassant les 230 mètres et offrant une succession de paysages de chaos de grès jusqu’au remarquable monument des maquisards.

On traverse ensuite une forêt de pin sylvestre pour rejoindre le massif de Fontainebleau et les mares aux Couleuvreux.

La fin du parcours rejoint un désert de bruyère au Mont Rouget qui comprend un abri d'art rupestre avec un peu plus loin la célèbre Grotte Vibert. Il traverse ensuite les rochers du Diplodocus puis le mythique désert de sable du Cul du Chien. Juste avant le parking, la roche aux sabots vous surprendra avec une flore riche en sceaux-de-Salomon et orchidées de Fontainebleau.

Faune observée

Mammifères :

Biche et son faon, chevreuil, écureuil, lézard vert.

Oiseaux :

Pic noir, pic épeiche, pic mar, buse variable.

Flore observée

Orchis, sceau-de-Salomon.

Vestiges historiques

Art rupestre du Mont Rouget et Grotte Vibert.

Grotte Vibert ?

Appelée également Roche Vibert, du nom de son découvreur, cette cavité ornée a été classée monument historique en 1956. Les parois de cet abri sont recouvertes de gravures, on peut notamment y observer la figuration d'une déesse mère datant de la fin du Néolithique (gravure absolument identique à la tête de la statue-menhir de Saint-Sernin dans l'Aveyron).

Escalade à Fontainebleau ?

Le premier parcours d'escalade a été créé en 1947 par Fred Bernick. Les parcours ont différentes couleurs selon le niveau de difficulté :

- blanc (trait épais) = très facile ;

- jaune = facile ou peu difficile ;

- orange = assez difficile ;

- bleu = difficile ;

- rouge = très difficile ;

- noir ou blanc (trait fin) = extrêmement difficile.